Je connais Pantaleon depuis quelques années déjà, et je dois dire que lorsque je lui ai proposé de lui rendre visite en Castagniccia, dans le cadre de l’excursion « L’Âme Corse » je craignais qu’il ne comprenne pas vraiment les motivations qui m’animent. Il ne s’agissait pas pour moi de tomber dans le sensationnel, mais avant toute chose, de permettre la rencontre avec un amoureux de sa terre, d’un passionné par sa microrégion, et d’un artisan ayant fait le choix audacieux de l’installation dans un tout petit village, au cœur de la forêt, perpétuant ainsi la tradition du meuble d’Orezza. Dans un second temps, l’évocation de son parcours de militant, permettrait de donner aux « novices » un visage humain à la lutte, et d'en comprendre ses fondements… Loin des idées reçues et des informations véhiculées par la presse nationale. L’ensemble de l’intervention s’inscrivant dans le cadre d’une sortie en petit comité, ayant pour thématique la découverte de la microrégion de Castagniccia, sur les traces de Pasquale Paoli, des relations politiques entre population corse et « occupantes » de l’antiquité jusqu’à nos jours, et de ses traditions…  Son accord, puis l’accueil et la disponibilité qu’il nous accorde, sont pour moi un immense privilège, dont je ne le remercierai jamais assez.

Pantaleon_ALESSANDRI

Pantaleon Alessandri est un militant historique du mouvement nationaliste corse. Ancien responsable du FLNC de Haute Corse il participa, en 1984 au commando qui pénétra dans la prison d'Ajaccio et exécuta deux représentants du milieu, détenus pour avoir kidnappé et assassiné le militant nationaliste Guy Orsoni. Arrêté tout de suite après les faits, il fut condamné à 8 ans et demi de prison. Il a été libéré en 1989. Dans les années 90 il a été l'un des premiers militants à prendre ses distances avec le FLNC en dénonçant publiquement ses dérives. Aujourd'hui il milite dans "A Manca naziunale", le mouvement de la gauche patriotique. Il ne se définit plus nationaliste. Le terme "patriote" lui paraît plus approprié.


Extrait Génération FLNC CHI FA ?
envoyé par antofpcl. - L'actualité du moment en vidéo.

Ecrivain, Pantaleon rédige dans un premier temps : Gens et Terre d’Orezza  d’abord édité en langue Corse (Prix du Livre Corse) puis traduit en français.

Puis : Indépendantiste corse. Mémoires d'un franc-tireur aux éditions Calmann-Lévy

Ind_pendantiste_Corse