logo-corsematin

 

david casa 1
 

david casa 2

« Faire découvrir le patrimoine de la région »

 

David Casanova

Gérant du point chaud A Memoria et passionné d'histoire

 

Qu'il fait bon s'arrêter boire un café ou casser la croûte au salon de thé A Memoria, situé non loin du célèbre pont, théâtre de la bataille de Ponte-Novu. David accueille les clients avec le sourire et vivre toujours une petite anecdote croustillante. Pour les villageois, l'établissement est vite devenu un lieu de rendez-vous incontournable. «  Il n'y avait plus trop d'endroits à Ponte-Novu où les gens pouvaient se rassembler. c'est ainsi que m’est venue l’idée de créer un point chaud », confie ce jeune père de famille âgé de 35 ans. Originaire de Vignale, hameau de Bisinchi, le petit garçon descend s'installer à Ponte-Novu vers l’âge de sept ans. Et ne quittera plus le village.

Après avoir suivi des études d'économie à Corte et avoir travaillé dans le domaine de l’ hôtellerie, David décide de monter son affaire chez lui, à Ponte-Novu. Dans l'établissement, ouvert depuis six ans maintenant, toute la famille met la main à la pâte. Son père, sa mère, sa sœur et même ses cousins sont là pour faire tourner la boutique, dans une ambiance toujours bon enfant.

Comme son nom l'indique, A Memoria est un établissement qui évoque le souvenir. En retraçant l'histoire de la bataille de ponte-Novu ainsi que celle de PascaI Paoli. Dans l'arrière-salle, une exposition permanente trône et relate la vie et l'œuvre du Babbu di a Patria. « Grace à l’important  travail de recherches de Jean-Raphaël et de Bernard, nous avons pu mettre en place cette exposition. Il me semblait évident de parler de ce personnage à  joué un rôle important sur l'île et dans pas mal d'autres endroits du monde »,témoigne le jeune homme, passionné par l’histoire de la Corse.

« Ce qui est fabuleux, c’est qu'elle dépasse les frontières. Il n’y a qu’à se pencher sur celle de Pascal Paoli pour le constater. C'est ce que je' m’efforce d'expliquer aux gens », continue t-il. Car en dehors de son activité, David s’investit énormément pour faire découvrir aux touristes le patrimoine de la région de Castellu et valoriser les villages de l’intérieur. Bien loin des circuits traditionnels, le guide les amène dans des sites qu’ils n'auraient jamais eu l'occasion d'explorer. Une église réhabilitée par tes jeunes du village et le château médiéval figurent notamment dans le circuit. « Les visites se font en petits groupes de huit personnes. On leur raconte comment vivent les habitants à l'époque. C'est une promenade personnalisée et très conviviale. Les gens apprécient la démarche, s'intéressent et posent beaucoup de questions », constate le restaurateur.

Lorsqu'il est trop occupé par son activité principale, Francesca et Pierre-François prennent le relais et accompagnent les touristes à la découverte des vestiges du passé. Une balade instructive, qui s’achève généralement, par un copieux repas au restaurant A Memoria.