terra corsa couv

 

RENCONTRE/ Montreur d'île

Olivier terra corsa2012

 

Olivier Bianconi fait partie de ces gens qui connaissent les secrets des lieux et l'alphabet des paysages, Un faiseur de découvertes, avec naturel, dans le mouvement, « Voyez, signale-t-il tandis que nous foulons le parvis de l'église Saint-Jean Baptiste, là vous êtes en train de marcher sur le plan originel en croix de la cathédrale. » Le détail nous avait échappé. Ainsi effectuons-nous la visite de la citadelle de Calvi, tout en pratiquant une activité de plus en plus prisée par les touristes : bronzer en se cultivant ! Rien n'échappe à notre guide dont les frondaisons argentées des fameux oliviers de Balagne semblent avoir coloré la chevelure et inspiré jusqu'au nom. À tout juste 35 ans, il porte beau ce Balanin, fondateur en 2005 de la Compagnie de guide Bianconi Scuperta (lire l’encadré Découvrir). L’ancien journaliste et ex-musicien n'aime rien tant que d'ouvrir le grand livre d'histoire de la Corse pour, comme lors d'une veghjata (veillée), vous emmener ailleurs. « Je suis d'une vieille famille de Balagne. L'histoire a bercé mon éducation. » Une histoire dont Olivier Bianconi aime traduire la richesse en s'écartant des sentiers battus. « Ce qui surprend le plus souvent les visiteurs, c'est de voir à quel point la Corse est une montagne. Beaucoup imaginent la plage mais pas la neige. »  Les touristes ne soupçonnent généralement pas non plus l'existence de figures inconnues sur le continent comme Pasquale Paoli, le père de la nation Corse au XVlllème siècle. « La période d'indépendance et l’histoire de l'île suscitent beaucoup d'intérêt et pas seulement chez les gens venus d'ailleurs », constate le guide. « Je vois de plus en plus d'insulaires parmi les candidats à la visite. Un tourisme corso-corse se développe doucement ». C'est le signe de l'intérêt croissant pour un modèle d'excursion moins stéréotypé et davantage porteur de sens, qu'Olivier Bianconi contribue à inventer. Une démarche globale et durable qui concilie désir d'apprendre, joie de la balade, plaisir de la rencontre et modèle économique:  « L'idée est de partir en petit comite d'une dizaine de personnes comme on ferait avec des amis, en leur disant: "Je vais vous montrer où je vis; vous faire rencontrer les gens que je connais..." ». Olivier Bianconi cherche ainsi à prendre la clientèle là où elle se présente en masse, sur le littoral, pour l'entraîner dans l’arrière-pays. « Vous avez des régions de l’intérieur comme le Giussani ou la Castaniccia qui sont des pures merveilles et restent à découvrir. » L’entrepreneur plaide en outre pour un allongement de la saison. « Le public a tout à y gagner. En automne et en hiver, la Corse est plus accessible, les gens plus disponibles, l'espace se libère et le temps est souvent magnifique. Comme j'aime à le répéter: venez chez nous à d'autres moments et soyez curieux différemment! »

 

 

ÉTÉ 2012 Terra Corsa | 35

 

 

terra corsa découvrir

 

DECOUVRIR/Suivez le guide

« Visite de Calvi », « Saints et bandits », « Le village fantôme », « Aux origines de la natio Corse ». . . Ce sont quelques-unes des thématiques d'excursions auxquelles vous invite la compagnie Bianconi A Scuperta (littéralement « la découverte »). Forte de sa dizaine de guides-conférenciers établis à Calvi, Corte et Bastia, bientôt probablement à Porto-Vecchio et Ajaccio, cette société joue la cade de l'immersion pour favoriser le plus possible la rencontre et l'échange avec les corses, loin des clichés. La dimension patrimoniale demeure bien sûr très importante. Forts de leur connaissance du terrain et d'entrées réservées, les guides vous entraînent à la découverte d'un arrière-pays aux richesses insoupçonnées, Un tourisme intimiste et non formaté qui s'apprécie toute l'année.

 

Tarif individuel : compter 48 euros la journée d'excursion (9 heures à 19 heures),

repas en sus 15 euros, prise en charge sur le leu de résidence (en Balagne) en monospace

climatisé ou en 4x4, groupes sur réservation

Rens. et rés. : 0495651667 ou 0630789493, www.bianconi-scuperla.con